Mandat et revenus 2019

Mandats 2019

Revenu privé comme ouvrier Electro Mécanicien CDI

Membre d’un conseil de copropriété d’un immeuble ( ± 2 rencontres par an, gratuitement )

Voici les mandats politiques exercés en 2019 ainsi que ma fiche 281.30 (attestation fiscale, disponible en mars 2020)

Mandat : Conseiller Communal à Colfontaine depuis le 03/12/2018

Commission des travaux à la Commune de Colfontaine ( ? réunion par an )

Représentant du Conseil Communal de Colfontaine à l’AG : HYGEA, IRSIA (gratuit)

Mise à jour dans les prochains jours

<<<<< Retour vers les autres années

 

 

 

 

Prestation de serment

Ordre du jour / Procès verbal /

Ordre du jour du Conseil du 3 décembre 2018 :

Prestation serment Didier Golinveau
Prestation serment Didier Golinveau
Ordre du jour conseil du 03 12 2018

Mes collègues de CPLUS

De gauche à droite : Territo Santa, Rizzo Lino, Golinveau Didier, Dascotte Cécile, Pistone Lionel

 

Procès verbal du conseil du 3 décembre 2018

PV20181203

Les jetons de présence

Le brut, le net d’un jeton de présence, explication pour une année !

Les jetons de présence …

Sujet sensible suite aux dérives constatées et dénoncées dans diverses institutions.

Pour moi la transparence est de mise,

Je vais décomposer une année au hasard pour vous détailler, ce qu’il y a réellement derrière les chiffres bruts.

Voici à titre d’exemple les détails de l’année 2017 (la dernière lors de la mise à jour de cet article) :

En 2017, j’étais Conseiller CPAS, cela consiste :

1/ A consulter et vérifier les dossiers (les dossiers de demande d’aide des bénéficiaires, le personnel, les formations, les marchés publics pour le home ou encore d’autres choses, … ).

2/ De proposer des points supplémentaires à certaines réunions.

Le temps nécessaire : cela dépend de chaque personne, Personnellement, je passais 1 ou 2x sur la semaine qui précédait la réunion du conseil et j’y consacrais 3 à 4h. La réunion du Conseil qui avait lieu en soirée durait quant à elle de 1h30 à 4h.

3/ Je visitais en moyenne 1 service par an durant une 1/2 journée, même si j’étais quasiment un des seuls à le faire, Pour moi, il est indispensable d’établir des contacts afin de découvrir les services.

Je remercie grandement les membres du personnel pour leur accueil et leur professionnalisme.

Mon organisation du travail :

Je travaille à pause dans le privé, ce qui me permet de consulter les dossiers pendant mes repos.

Pour assurer ma fonction au conseil, je prenais 3 à 5 jours sur mes congés.

Coté argent :

Par an : 2042,62 brut (pour 2017) – 382,62 de précompte ,soit 1660 euros par an.

Chaque année il y a 12 conseils + 1 conseil pour le budget soit 13 conseils.

En 2017, le jeton était à 125 euros et ensuite à 130 euros net par réunion.

Des 1660 euros net par an, j’ai une différence d’impôt (en + du précompte) de -342.16 (calcul avec et sans mandats).

Soit un net réel de 1317,84 € par an (moyenne de 110 euros par mois ou 2,30 euros par jours ).

J’espère avoir été clair dans mes explications.

Malgré les des jetons de présence et la perte de jours de congés annuels consacrés à cette fonction, c’est vraiment le plaisir de l’engagement pour le service à la population qui anime la plupart de ceux qui comme moi, assument leur mandat par conviction !.

Pour l’équivalent financier par jour, d’un café en terrasse …(2,3€)

Rien de comparable avec Publifin …. 😉

Mes fiches 281.30 pour les autres années >>>>>

 

 

2100 fois Merci !

C.Plus vous remercie plus de 2.100 fois !

Toute l’équipe se joint à moi pour remercier l’ensemble des colfontainois qui nous ont fait confiance. Colfontaine Plus, c’est un beau collectif, des gens de valeurs et des citoyens motivés pour faire bouger les choses.

Forts de nos 7 élus au Conseil communal et au Conseil de l’action sociale, nous continuerons ensemble le travail commencé il y a 6 ans. Nous porterons les projets proposés dans notre programme et défendrons l’intérêt général, comme nous l’avons toujours fait.

Ensemble, nous restons unis pour le bien-être des colfontainois et des colfontainoises.

Encore merci pour votre confiance et à très bientôt sur le terrain.

Soulager les citoyens du prix énorme de la taxe déchets

Pour Colfontaine

Soulager les citoyens du prix énorme de la taxe déchets

Par la possibilité du paiement anticipé par trimestre, organiser des ateliers de réduction et de valorisation des déchets

Nous nous engageons à réduire la facture proportionnellement aux efforts que tous les habitants feront, c’est vous qui devez être récompensé si le tonnage diminue.

Nous proposerons la possibilité pour chaque citoyen de payer si il le souhaite par trimestre une partie de sa facture par anticipation, pour permettre à de nombreuses famille de ne pas être coincé financièrement.

Au niveau de la région

59. DéFI appliquera une politique volontariste de gestion et de réduction des déchets.

En matière de réduction des déchets, le développement de l’économie circulaire sera déterminant car elle vise à l’intégrer un maximum d’éléments biodégradables dans la chaîne de production et met en oeuvre le principe “les déchets de l’un peuvent devenir les ressources de l’autre”. DéFI encourage cette nouvelle économie dite” régénératrice” axée sur l’énergie, les matières, les services, sous la forme de création de parcs d’entreprises impliquant en circuit fermé les flux de matières d’une entreprise à l’autre et la création d’unités de bio-méthanisation.

DéFi instaurera le principe de consigne sur la majorité des bouteilles, grands pots en verre, certaines cannettes en aluminium, briques et boissons en bouteille plastique, avec en échange remboursement du montant perçu par le magasin concerné, par l’établissement d’un bon qui pourra être remis à la caisse

Toutes les propositions sur www.defi.eu

Lutter de manière rigoureuse contre les incivilités et la malpropreté

Pour Colfontaine

Lutter de manière rigoureuse contre les incivilités et la malpropreté publique, donner un suivi sérieux aux rapports de l’agent constatateur communal.
Remettre en place un système + économique pour les encombrants et favoriser le ré-emploi.

Par un nettoyage décentralisé des quartiers.

Affecter un Cantonnier par quartier pour créer avec les habitants une relation de proximité et valoriser son travail.

Augmentation du montant des amendes administratives.

Permettre aux fonctionnaires – sanctionnateurs d’imposer aux auteurs d’incivilités (exemple : dépôts clandestins, déjections canines, actes de vandalisme ou autres dégradations de l’espace public) l’accomplissement de travaux d’intérêt général en rapport avec l’incivilité commise.

Au niveau de la région

59. DéFI appliquera une politique volontariste de gestion et de réduction des déchets.

En matière de réduction des déchets, le développement de l’économie circulaire sera déterminant car elle vise à l’intégrer un maximum d’éléments biodégradables dans la chaîne de production et met en oeuvre le principe “les déchets de l’un peuvent devenir les ressources de l’autre”. DéFI encourage cette nouvelle économie dite” régénératrice” axée sur l’énergie, les matières, les services, sous la forme de création de parcs d’entreprises impliquant en circuit fermé les flux de matières d’une entreprise à l’autre et la création d’unités de bio-méthanisation.

DéFi instaurera le principe de consigne sur la majorité des bouteilles, grands pots en verre, certaines cannettes en aluminium, briques et boissons en bouteille plastique, avec en échange remboursement du montant perçu par le magasin concerné, par l’établissement d’un bon qui pourra être remis à la caisse

Toutes les propositions sur www.defi.eu